<
Rss Feed
Tweeter button
Facebook button
Linkedin button

Articles taggués Internet

Les critères pour se vendre en ligne en 2018

0

L’accès à Internet influence considérablement le comportement des touristes : mobilité et voyage virtuel, recherche d’information, comparaison, partage des expériences…
De nouveaux besoins se créent ; le comportement de consommation change.

Ces dernières années, des acteurs comme Booking, Airbnb, Trivago et Vivabid s’installent dans les habitudes des internautes. Internet donne la possibilité pour les uns de mettre en avant leurs produits touristiques en ligne, et pour les autres de les réserver.

 

Quelle place occupe la Wallonie dans le tourisme en ligne ?

Lors des Ateliers du Tourisme de 2018 à Marche-en-Famenne, les Gîtes et Chambres d’hôtes de Wallonie ont suivi une conférence de Raffour Interactif, un cabinet d’études et de recherche marketing spécialisé en tourisme.

L’étude menée a mis en lumière le paysage touristique de notre région : En Wallonie, seul un cinquième de l’offre est réservable sur Internet.

La Wallonie est en retard…

 

Quelles sont les attentes des touristes en 2018 ?

Satisfaire aux exigences actuelles n’est pas chose aisée. Néanmoins, il est indispensable de proposer aux touristes un processus complet de réservation.

Qu’entendons-nous par processus complet de réservation ?

Pour y répondre, nous choisissons la définition suivante :

« Une offre disposant d’un processus complet de réservation est une offre consultable sur Internet, responsive, quantifiable, réservable en temps réel et, enfin, payable grâce à différents moyens de paiement. »

 

Quels sont les critères pour se vendre en ligne en 2018  ?

 *  Consultable sur internet : Vous possédez à la fois un site internet propre et votre hébergement est sur d’autres plateformes. Cela vous permet d’être davantage visible, donc consultable par les e-touristes.

 *  Design responsive : Ce critère concerne l’affichage des sites web sur les écrans de smartphone et de tablette. La visualisation d’une page diffère en fonction de la taille de l’écran. Nous sommes nombreux à consulter Internet grâce à nos smartphones et nos tablettes. Ce point ne doit pas être négligé.

 *  Quantifiable : L’affichage des quantités pouvant être achetées avant l’épuisement du stock est primordial. Dans le cas de nuitées en gîtes ou chambres d’hôtes, un calendrier affichant les disponibilités est, une nouvelle fois, indispensable !

 *  Réservable en temps réel : En quelques clics, le touriste doit pouvoir réserver votre hébergement. Un délai de réponse trop long à ce niveau est facteur de désistement ; La réponse doit être immédiate. Des coordonnées telles un numéro de téléphone et une adresse mail doivent elles-aussi être affichées.

 *  Payable avec différents moyens de paiement : Il faut assurer aux touristes le règlement de leur achat en toute tranquillité, que ce soit par virement ou par carte bancaire (crédit et débit).

 *  Le prix affiché en ligne : Sur Internet, comme ailleurs, le prix influence les décisions. Afin de ne pas troubler les touristes dans leur choix, le prix que vous annoncez doit être le prix tout compris ; charges, taxes, draps de lits et nettoyage inclus.

 

Les actions à venir

La Fédération des Gîtes de Wallonie contribue au tourisme wallon qui possède des ressources touristiques incroyables, tant au niveau du patrimoine culturel que du patrimoine naturel. C’est une destination aux nombreux atouts mais ces enjeux sont multiples.

Lors des Ateliers du Tourisme à Marche-en-Famenne, le Ministre du tourisme René Colin a annoncé la mise en place d’une plateforme de réservation en ligne régionale. Cette plateforme sera disponible pour l’ensemble des acteurs wallons du tourisme.

Concrètement, pour répondre aux besoins de tous, cet outil régional devra être :

 1.  Multilingue (NL, FR, DE & EN) ;

 2.  Plaisant à l’utilisation, tant pour les opérateurs que pour les touristes ;

 3.  Synchronisé entre les différents opérateurs ;

 4.  Apte à gérer les réservations en temps réel ;

 5.  Ouvert aux avis des internautes et modéré par les opérateurs.

 

La solution choisie par les Gîtes et Chambres d’hôtes de Wallonie 

Depuis maintenant deux années, la Fédération des Gîtes de Wallonie mise sur la commercialisation en ligne. Notre objectif d’assurer aux propriétaires de gîtes et de chambres d’hôtes une diversification dans la commercialisation de leur offre.

Pourquoi optez pour notre solution de commercialisation ?

 1.  Elle est accessible partout et à tout moment : vous êtes maître de votre offre et gérez votre commercialisation au quotidien (alertes des ventes, dossiers clients, envoi des contrats…).

 2.  Cette solution est multiplateforme : avec un seul compte, vous pouvez gérer les réservations depuis votre site internet et celui des Gîtes et Chambres d’hôtes de Wallonie.

 3.  La solution intègre des paiements sécurisés (Visa, Mastercard, Maestro…).

 4.  C’est une alternative idéale aux centrales de réservations traditionnelles : elle répond aux exigences et aux spécificités de chaque hébergement.

 5.  L’offre est abordable pour tous les hébergements touristiques. Elle a d’ailleurs fait ces preuves auprès de 40 000 prestataires touristiques.

 6.  L’augmentation moyenne de réservations est de 15 %.

 7.  Chaque membre des Gîtes et Chambres d’hôtes de Wallonie bénéficie d’un accompagnement complet et personnalisé à l’outil de commercialisation. L’équipe est à votre disposition pour vous former à l’outil.

Référencement d’un site Internet

0

Un grand nombre de propriétaires d’hébergement de terroir ont un site Internet mettant en valeur leur hébergement. Cependant, il n’est pas toujours facile d’être bien référencer tant l’offre d’hébergement est importante. A ce sujet, le magazine « Accueillir magazine » consacre dans son numéro de juillet/août  un article fort intéressant. Cet article traite des pièges à éviter pour le référencement de son site Internet et donne de précieux conseils.

L’article indique que le niveau de référencement provient du nombre et de la qualité des liens qui pointent sur son site Internet. En effet, tous les liens ne sont pas identiques et peuvent être issus d’annuaires gratuits ou non, de sites d’autres maison d’hôtes, de sites de labels, des medias,… De plus, ils n’ont pas tous la même qualité. L’idéal est d’avoir un « lien contextuel » c’est-à-dire un lien inclus dans un texte traitant d’un sujet se rapportant à votre activité (tourisme, chambre d’hôtes, hébergement,…).

Il met également en garde contre « le piège des inscriptions automatiques à des annuaires ». Certains sites proposent, moyennant paiement, de soumettre votre site  à un très grand nombre d’annuaires. Cependant, ces soumissions automatiques ne sont pas toujours acceptées par les webmasters des annuaires et certaines propositions sont de réelles escroqueries. Les échanges de liens ou liens de retour (« tu me mets en lien sur ton site, je te mets en lien sur le mien ») seraient également à éviter car les moteurs de recherche auraient tendance à ne pas les prendre en compte. De plus, certains liens sont mis en « nofollow » c’est-à-dire que le lien n’est pas comptabilisé par le moteur de recherche et donc ne servira pas à mieux référencer votre site. Evitez également de créer une page où tous vos liens de retour sont mis dans le désordre et de l’intituler notamment « Liens »car cela pénalisera votre site.

Vous souhaitez lire cet article dans son intégralité, la Fédération des Gîtes de Wallonie, abonnée à ce magazine, vous accueille dans sa salle de lecture.

Référence : « Site internet, obtenir des liens oui, mais pas tous ! », dans Accueillir Magazine, n°28, juillet-août 2010, p.30-31.

Remonter