Consciente de l’importance des gîtes et des chambres d’hôtes pour l’économie wallonne, la Fédération des Gîtes de Wallonie a émis des recommandations à l’attention des pouvoirs publics pour soutenir les gestionnaires d’hébergements touristiques de terroir.  Avec 2.836 hébergements et 23.025 lits, les gîtes et chambres d’hôtes sont le premier secteur de l’hébergement touristique en Wallonie aussi bien en nombre d’hébergements (86%) que de lits (34%) et ce devant les hôtels, les campings et les villages de vacances.¹

recommandations

La crise du COVID-19 touche de plein fouet l’ensemble de la population ainsi que l’économie. Les hébergements touristiques de terroir wallon comme l’entièreté du secteur du tourisme wallon subissent cette situation.

Pour l’ensemble des exploitants de gîtes et de chambres d’hôtes, le confinement entraîne la perte totale des locations et avec conséquence l’absence de rentrées financières liées à l’activité touristique. Cette conjoncture est d’autant plus inquiétante que les projections pour les mois à venir et la saison d’été ne sont pas encourageantes : pas de réservations et annulations de celles déjà programmées.

La Fédération des Gîtes de Wallonie a.s.b.l. salue les mesures prises par le Gouvernement wallon pour soutenir l’économie wallonne et spécifiquement le secteur du tourisme. Nous soulignons la mise en œuvre de l’équipe Relance par Madame la Ministre en charge du Tourisme ou l’indemnité COVID-19 accordé aux entreprises.

La Fédération des Gîtes de Wallonie souhaite attirer l’attention du Gouvernement wallon sur d’autres mesures qu’il peut activer pour soutenir le secteur des hébergements touristiques de terroir qui a ses spécificités.

Mesures régionales

Intervention financière pour les gestionnaires privés exclus de l’indemnité COVID-19
Une indemnité forfaitaire peut être accordée aux gestionnaires d’hébergements touristiques de terroir autorisés par le CGT qui ne sont pas dans les conditions de l’indemnité COVID-19 et qui peuvent prouver une perte de chiffres d’affaires pour le premier semestre 2020.
Effectivement, si l’indemnité COVID-19 apporte un soutien aux entreprises, elle exclut les gestionnaires qui ne sont pas identifiés auprès de la BCE comme entreprises ou indépendants avec un code NACE 55. Cela concerne 80 % des adhérents de la Fédération des Gîtes de Wallonie a.s.b.l.

Soutien à la promotion pour la relance de l’activité
Outre le travail à réaliser de l’équipe Relance, le gouvernement wallon peut octroyer une subvention de promotion exceptionnelle aux gestionnaires d’hébergements autorisés par le CGT.
Ce partenariat public-privé serait ouvert à un portefeuille d’actions coordonnées par le WBT, le CGT et les associations professionnelles pour garantir une cohérence et une identité commune à la Destination Wallonie post COVID-19.

Report des échéances de l’attestation sécurité incendie et de l’autorisation du CGT
Les gestionnaires d’hébergements touristiques de terroir sont dans l’incapacité d’introduire dans les délais prévus au Code wallon du Tourisme les demandes de renouvellement. Actuellement, les organismes certificateurs ne peuvent plus effectuer les contrôles nécessaires. La situation prendra du temps pour se régulariser à la sortie du confinement.

Accélération du délai de traitement des demandes de subvention
Afin de soulager la trésorerie des gestionnaires, les différentes administrations wallonnes doivent continuer à instruire les dossiers introduits avec la plus grande célérité.

Mesures fédérales

Recommandation d’étendre l’Arrêté ministériel relatif au remboursement des voyages à forfait annulés du 19 mars 2020 aux locations sèches comme c’est le cas notamment en France.

Fiscalités communales et provinciales

Recommandation auprès des pouvoirs communaux et provinciaux du moratoire des taxes touristiques – dont la taxe de séjour – pour l’année 2020.

 

¹ sources : OTW 2018

Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn