Grâce au soutien du Ministre du Tourisme et de la Nature, René Collin, et du Commissariat Général au Tourisme, le programme de labellisation Clé Verte en Wallonie a été redynamisé et, en conséquence, plusieurs hébergements viennent de se voir décerner ce prestigieux écolabel. La Wallonie compte désormais 30 établissements détenteurs de cette reconnaissance internationale. Cette démarche renforce les nombreux atouts dont dispose la Wallonie en matière de tourisme durable.

La Clé Verte (ou Green Key en anglais) est un écolabel international qui récompense et valorise les gestionnaires d’hébergements touristiques (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, campings…), de centres de conférences et – depuis peu – d’attractions pour leurs efforts en matière d’environnement.

Pour obtenir ce label, les candidats doivent répondre à une série d’exigences au niveau de leur gestion environnementale tout en sensibilisant leur clientèle en la matière : suivi des consommations, utilisation d’énergie renouvelable, de produits d’entretien et autres consommables écologiques, d’une mobilité et d’une alimentation plus durables, ampoules économiques (pour au moins 75% des points d’éclairage), gestion parcimonieuse de l’eau et utilisation d’eau de pluie, tri et prévention des déchets, protection de la biodiversité, etc. Les lauréats s’engagent également à promouvoir des activités nature et à encourager leur client à pratiquer des écogestes.

Initié au Danemark en 1994, ce label fut repris en 2002 par la Fondation pour l’Education à l’Environnement (FEE), qui en assure la coordination au niveau international. Il est aujourd’hui décerné à 2.400 établissements dans 53 pays. En Wallonie, c’est la Fédération Inter-Environnement Wallonie qui assure sa mise en œuvre, en collaboration avec différents partenaires, et avec le soutien du Ministre Collin depuis 2015.

Découvrez les nouveaux labellisés et membres de la Fédération des Gîtes de Wallonie :

Le meublé Sleep’n spin : ce logement se trouve aux Lacs de l’Eau d’heure, sur le site d’un téléski nautique, dans un bâtiment écologique : panneaux solaires photovoltaïques, citernes d’eau de pluie de 30.000 litres pour alimenter les toilettes, utilisation de bois d’essence locale pour la construction, pompes à chaleur pour le chauffage et orientation du bâtiment permettant de réduire les besoins en chauffage. Le tout (bâtiment et téléski) sont autonomes en énergie, grâce à la conception du bâtiment et à la production d’énergie sur place. Les propriétaires ont pris contact avec une association de protection de la nature pour s’assurer de la durabilité de leur activité et favorisent l’achat de produits locaux.

Le gîte rural La Bâchée : situé sur le champ de bataille de Plancenoit et à proximité du lion de Waterloo, ce gîte aménagé dans les anciennes écuries et granges d’une ferme brabançonne datant de 1721 a été rénové en bâtiment à haute performance énergétique, avec notamment des matériaux de récupération. La quasi-totalité de l’éclairage dans le bâtiment est économique. L’eau de pluie y est récupérée pour les arrosages et nettoyages extérieurs. Les hôtes pourront y déguster une bière locale et y trouver une série de bonnes adresses sur des balades, des producteurs locaux et d’autres activités environnementales locales, en association avec l’asbl Lasne Nature. Le gîte est reconnu Bienvenue Vélo.

La chambre d’hôtes Les Greniers de Madelgaire : il s’agit d’une maison de maître (datant de 1870 et rénovée en partie en écoconstruction) située dans le centre historique de Soignies. Deux vélos sont mis à la disposition des hôtes pour explorer les campagnes avoisinantes. Dans la salle de bain, le gel douche, le shampoing et le lait pour le corps sont certifiés bio. Les hôtes y sont sensibilisés à la problématique de la gestion des déchets et une abondante documentation est mise à disposition sur les activités nature à proximité, la mobilité douce etc. L’eau de pluie y est récupérée pour l’arrosage du jardin où des mesures sont prises en faveur de la biodiversité (boules pour les oiseaux, nichoirs, hôtel à insectes). Le petit déjeuner comprend des produits de terroir et une bière régionale est offerte en guise de bienvenue.

Les gîtes de l’Art de vivre (Epicurien et Carpe Diem) :les hôtes de ces 2 gîtes, installés dans une ancienne ferme en carré et située dans un hameau typique du Condroz (Barvaux-Condroz), se verront proposer par les propriétaires des balades nature. L’énergie qu’on y utilise est d’origine renouvelable et le chauffage se fait via une chaudière à condensation. Les propriétaires proposent à leurs hôtes d’aller les chercher à la gare et mettent à leur disposition une série d’adresses de producteurs bio locaux. Des démarches sont entreprises par les propriétaires pour réduire les déchets (notamment via des produits alimentaires achetés en vrac et le savons en distributeur avec recharge).

Le meublé de vacances Aubel Rando : avec un accueil pour cyclistes (label Bienvenue Vélo), les propriétaires du meublé Aubel Rando situé au cœur du pays d’Herve offrent aux hôtes des garanties d’une gestion soucieuse de l’environnement : récupération de l’eau de pluie pour alimenter les toilettes et pour le jardinage, panneaux solaires thermiques et système de chauffage intelligent, suivi très précis des consommations d’eau, d’énergie et de la production de déchets, produits d’entretien 100% écologiques et bâtiment très bien isolé.

Les gîtes ruraux de la Maison Hodisveris (Grand Liseron, Hermine et l’Eglantier) : ces 3 gîtes sont situés à Rendeux – Hodister (province de Luxembourg), dans une ancienne ferme, datant de +/- 1850 et complétement rénovée en gardant les caractéristiques typiques de la région (poutres en bois, moellons). Leurs propriétaires sont engagés sur le plan environnemental et social au niveau local (participation à la CCATM, à des actions de nettoyage de l’Ourthe, collaboration avec une entreprise d’économie sociale pour le système d’épuration, réalisé par lagunage, et l’isolation du toit…). Le chauffage se fait via une chaudière à condensation. Une location de vélo électriques et des itinéraires de promenades (avec pique-niques pour ceux qui le souhaitent) y sont proposés. Ils sont notamment reconnus Bienvenue Vélo.